Un coup de cœur mais il/elle habite « loin », ni en Savoie ni dans l’Ain ? Arrêtez de vous mettre des freins dans votre vie amoureuse !

distance-amour-couple-ain-savoie

 

La Vision de Rencontres Ain Savoie : Ouvrir le Champ des Possibles

S’inscrire dans un projet de rencontre amoureuse, c’est accepter de franchir un pas. Voire plus ! On est prêt à surmonter des réticences et à vaincre des obstacles, parce que l’enjeu en vaut la peine. Trouver l’amour de sa vie, c’est une quête qui mérite que l’on s’y engage avec sa plus forte motivation, l’esprit ouvert… Ce n’est pas rester les deux pieds dans ses pantoufles en faisant la liste de ce qu’on n’acceptera surtout pas ! Alors, pourquoi restreindre ses recherches à une aire géographique de trente kilomètres autour de chez soi ? Rencontres Ain Savoie vous aide à y voir clair.

 

 

La peur du « compliqué »

C’est très souvent ce que nous entendons lors de nos entretiens : « Je ne veux voir que des personnes qui habitent près de chez moi ». Alors, dans un sens, c’est tout à fait compréhensible : que l’on soit seul ou avec des enfants, avec un travail et une vie sociale bien remplie, on n’a pas envie de se rajouter des dizaines de kilomètres à faire pour prendre un café avec un partenaire potentiel. Et tant qu’à faire, on prévoit la suite : « Et puis si ça passe entre nous, il faudrait des déplacements réguliers, et ensuite l’un de nous devrait déménager ? Pas possible. Trop compliqué ! ». Même la chanson le dit : « If I see you next to never, How can we say forever… » (Si je ne te vois presque jamais, comment s’aimer pour toujours ?) Bon. D’accord, merci Richard Marx. Donc, on part du principe que votre âme sœur vous attend forcément dans un rayon de vingt kilomètres ?

 

Prendre une chose après l’autre…

N’est-il pas un peu dommage de restreindre ainsi le champ des possibles ? Et si celui ou celle qui saurait vous apporter le bonheur habite à vingt-et-un kilomètres ? Ou trente, ou cent ? Tant pis, on laisse tomber ? Pour s’épanouir enfin dans une vie sentimentale comblée, ne peut-on accepter de voir un peu plus loin et de faire quelques compromis sur l’aspect pratique ? De toute façon, il ne s’agit pour commencer que de faire des premières rencontres. Découvrir quelqu’un. Nous n’en sommes pas encore à un déménagement. Un pas à la fois ! Il n’y a aucun engagement à aller plus loin si le courant ne passe pas. Et s’il passe vraiment… Qui pourrait renoncer à l’amour pour une question de compteur kilométrique ?

 

L’amour de loin

Et puis, l’amour de loin, ça existe, au moins pour commencer, et ce n’est pas forcément la relation frustrante et stérile qu’on imagine. De nombreux couples ont renforcé la profondeur de leur amour tout en vivant des mois, parfois des années à distance, avant de pouvoir emménager ensemble. Pourquoi ? Parce qu’au téléphone, on apprend à se connaître. On se dit des choses qu’on ne se dirait pas forcément en face. Parce qu’on ne partage que des moments choisis, des instants magiques et privilégiés. Parce que grâce aux techniques de communication disponibles aujourd’hui, tout est permis ! On devient créatif, et on invente mille façons d’entretenir l’intimité, la complicité, l’humour, le partage, la confiance, et même la sensualité. On fait des projets pour des week-ends ou des vacances ensemble, qu’on attend comme l’Eldorado. Et en attendant, on garde son indépendance et on vit comme on veut.

 

 

 

Alors, si vous commencez votre recherche de l’amour, ou si vous avez un coup de cœur pour quelqu’un qui est un peu loin… faites-moi plaisir : oubliez les limites de distance. Il sera toujours temps d’aviser plus tard. Venez en discuter avec nous chez Rencontres Ain Savoie. Celui ou celle qui vous va comme un gant n’habite sans doute pas le village voisin, vous le sauriez déjà… Commencez par le début et ne vous coupez pas la route vers le bonheur. Si IL ou ELLE vous attend là-bas… ne passez pas à côté ! La chanson a finalement tout compris : « Wherever you go, Whatever you do, I will be right here waiting for you » (Où que tu sois, quoi que tu fasses, je serai là, je t’attendrai…) !…

 

(135 lectures)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *