Pourquoi l’Homme ne peut pas rester seul et vivre sans amour ?

solitude-amour-couple-savoie-ain

 

Pourvu d’intelligence et de sentiments, l’Homme est un « animal » qui présente la particularité d’avoir besoin de contacts sociaux pour vivre et s’épanouir. Lorsqu’on y réfléchit bien, au cours de son existence l’homme ne devra faire face qu’à deux grands caps seul : sa naissance et sa mort. Entre ces deux grands événements il n’aura de cesse d’essayer de pallier à sa solitude. Parallèlement, de nombreuses expériences en psychologie sociales ont démontrées que l’amour est bien plus vital à l’Homme que ses besoins physiologiques de base et sa nourriture. L’amour serait donc un life moteur puissant et la solitude un élément destructeur.

 

 

Pourquoi l’Homme ne peut pas vivre seul?

 

L’Homme a besoin de contacts sociaux

De tout temps, l’homme a vécu en meute ou en groupe et son évolution n’aurait sûrement pas été la même s’il n’avait pu échanger et créer des relations interpersonnelles avec les autres. Comme disait Platon : « l’Homme est un animal social » : c’est en se mettant en relation avec autrui qu’il attire l’attention, se sent valorisé et reconnu. Les stimulations extérieures provenant des autres permettent au cerveau de l’homme de satisfaire son besoin de « nouveau ». En l’absence d’interactions, l’homme s’ennui et dépéri. Le livre « Robinson Crusoé » ou le film « Seul au monde » mettent bien en évidence ce phénomène et les mécanismes de défense qui sont mis en place face à une solitude forcée. Une fois qu’ils ont compris qu’ils resteront isolés, les personnages principaux vont se fabriquer un ami de substitution. Ces leurres auront une fonction déterminante en leur permettant de pouvoir parler, d’extérioriser leurs angoisses et de se rassurer par une présence. Les échanges et le partage avec les autres sont donc des facteurs déterminants pour le bien être de l’individu.

 

L’Homme a besoin de donner un sens à sa vie

Conscient de son existence ainsi que de sa vie qui n’est que passagère sur terre, l’être humain va constamment chercher à lui donner un sens. Il va poser des questions, chercher des réponses et accomplir des actes dans le but d’être heureux. Bien que certains d’entre eux trouvent leurs réponses dans une vie sociale épanouie ou une carrière réussie, la majorité des Hommes trouvent le bonheur auquel ils aspirent dans la rencontre de l’amour. Comme l’écrivait déjà Pascal à son époque : »l’Homme seul est quelque chose d’imparfait, il faut qu’il trouve un second pour être heureux ». C’est ainsi qu’en rencontrant sa moitié il va pouvoir résoudre l’éternelle équation amoureuse qui consiste en « un et un font trois » et trouver la réponse à sa principale question existentielle. C’est en construisant une famille qu’il donnera un autre sens à son existence et que malgré sa mortalité il laissera une place de son passage sur terre par le biais de sa descendance.

 

L’Homme veut se conformer au schéma social

Dans les sociétés contemporaines où le formatage de l’esprit de groupe prend de plus en plus le pas sur les pensées individualistes, les personnes célibataires passent pour des personnes marginales qui ont en quelque sorte « raté leur vie ». Qu’il le veuille ou non, l’Homme est formaté depuis sa plus tendre enfance pour répondre à diverses attentes sociales qu’il s’agisse de ses jouets, de ses activités, de ses vêtements, de son mode de vie ou de ses croyances. Le style de vie qu’on lui impose dès son plus jeune âge aura un impact majeur sur ses relations amicales, professionnelles et amoureuses. Il sait par ailleurs que s’il ne veut pas être rejeté, il devra se conformer aux attentes de ses pairs. En matière de famille, le schéma typique consiste à se marier (ou vivre en couple), faire des enfants, acquérir un habitat, travailler… S’il décide d’aller à contre-pied de ce style de vie, l’Homme sait qu’il va déranger et être jugé. Ainsi, pour ne pas se retrouver plus ou moins volontairement mis à l’écart du groupe ou en être exclu il va s’y conformer.

 

L’Homme n’aime pas la solitude

Pour l’Homme, la solitude n’est pas innée. Dès sa naissance il va être pris en charge par sa mère ou tout autre substitut maternel pour pouvoir subsister. En grandissant et devenant adulte il peut apprendre à vivre seul et apprivoiser sa solitude mais même s’il le vit d’une façon volontaire, la solitude s’avère bien souvent insatisfaisante. Victor Hugo écrivait déjà en son temps « l’Enfer est tout entier dans ce mot : solitude »! L’être humain a, par essence, besoin d’une présence extérieure et d’amour pour s’épanouir. Même s’il dispose d’un entourage familial ou amical bien fourni, rien ne pourra jamais pallier à la détresse émotionnelle que ressent une personne qui vit une solitude forcée. La solitude renvoie forcément à ses propres interrogations, ses propres angoisses et ses peurs les plus profondes dont la mort fait partie. Ainsi seul et isolé, l’homme va tergiverser et peut vite perdre pied. Selon l’impact que la solitude a sur lui il peut se retrouver dans un état destructeur pouvant aller d’un simple sentiment d’abandon à une véritable dépression nerveuse.

 

 

Pourquoi l’Homme ne peut pas vivre sans amour?

 

L’amour, un sentiment incontournable

S’il est un sentiment difficile à expliquer ou à quantifier c’est bien l’amour! On pourrait le définir comme étant de l’attachement et de l’affection envers un autre être vivant ou un objet. Bien qu’il soit difficile d’en mesurer l’intensité, on sait qu’il existe différents types de sentiments allant de l’amour romantique au désir passionné. On le retrouve sous différentes formes : l’amour familial, l’amour filial, l’amour amical, l’amour pour sa moitié… Celui qui le ressent va chercher une proximité spirituelle, physique ou imaginaire avec l’objet de son amour et ainsi adopter un comportement particulier. Quels que soient sa forme et son objet, l’amour est un élément puissant et un facteur déterminant dans les relations sociales de l’Homme. Il occupe également une place prépondérante dans la psychologie Humaine.

 

L’importance d’aimer et d’être aimé en retour

Qu’on le veuille ou non le besoin d’amour gouverne la vie et c’est le besoin de donner et de recevoir de l’amour qui caractérise l’humanité. Tout au long de la vie, c’est le besoin d’amour qui gouverne : l’affection des parents, les amitiés, les relations amoureuses, l’amour des enfants… Ce sont ces échanges permanents qui permettent à l’Homme de se construire et de développer une bonne estime de lui-même. Sartre écrivait « Pour obtenir une vérité quelconque sur moi, il faut que je passe par l’autre ». En effet, la vision que l’on a de soi-même est trop souvent erronée, l’autre est là pour en donner une version différente et plus conforme à la réalité. Par ailleurs, c’est bien connu, l’être aimé fait ressortir le meilleur de soi-même. Aimer permet par ailleurs à l’Homme d’être reconnu, d’être aimé en retour et de se sentir digne d’amour. Enfin, être aimé augmente considérablement l’estime de soi.

 

Le bonheur d’aimer

Qui n’a jamais ressenti tous les bienfaits de l’amour : ce petit feu qui brûle à l’intérieur de son cœur et qui donne de la gaité à la vie? Victor Hugo écrivait : « Aimer c’est avoir une lumière dans le cœur ». C’est d’autant plus vrai lorsqu’on est amoureux! Toute la conception que l’Homme a de sa vie est bouleversée à l’instant même où il tombe amoureux. L’amour fait perdre la tête, il passionne, il enchante, il sublime et donne des couleurs à la vie. Il projette le nouveau couple dans un monde magique et fascinant. Transporté de bonheur, l’Homme trouve la vie plus belle et devient plus gentil, empathique et tolérant avec autrui. Tout ce qui paraissait important auparavant ne l’est plus et tout ce qui paraissait insurmontable trouve sa solution. L’Homme se sent pousser des ailes car le sentiment d’amour est le plus puissant life moteur de tous les temps.

 

L’impact de l’amour sur la santé

Différentes études animales ont démontrées que l’attachement proviendrait d’une activité neurobiologique particulière. Ainsi, les sentiments amoureux de l’Homme trouveraient leurs origines dans la région cérébrale impliquée dans le mécanisme de récompense. Lorsqu’il aime, l’Homme libère une hormone appelée ocytocine qui serait l’un des plus puissants dopants de l’organisme. L’homme peut alors devenir « accro » de l’amour, les mécanismes enclenchés étant même comparés par l’anthropologue Helen Fisher à une « addiction proche de la « Cocaïno-dépendance ». D’autres études ont également prouvé l’impact positif de l’amour sur la santé en mettant en évidence que l’espérance de vie des célibataires est inférieure à celle des personnes mariées. Les personnes seules risquant davantage de connaître des problèmes de santé telles que des infections diverses, des crises cardiaques ou la dépression.

 

L’amour permet de faire face aux événements de la vie

Peu importe son âge, son expérience personnelle, sa personnalité ou son cadre de vie : surmonter les épreuves de la vie a toujours été plus facile soutenu que seul face à l’adversité. C’est grâce au soutien de l’autre que l’on traverse plus facilement les aléas de la vie : les accidents, la maladie, la perte de son travail, le deuil d’un être cher… Face aux tristes images quotidiennes de la réalité contemporaine, la violence, la folie meurtrière, la guerre, les attentats, la misère… le cocon familial reste le lieu sécurisant où il fait bon venir se réfugier et se changer les idées. Parallèlement, il est tout aussi important de pouvoir partager les événements heureux de son existence avec les personnes que l’on aime. Lorsqu’on reçoit une bonne nouvelle on s’empresse toujours de la partager avec les personnes aimées et lorsqu’on fête un événement c’est toujours en collectivité. C’est ainsi que tous les événements de la vie prennent un autre sens en compagnie de l’être aimé.

 

 

 

Il existe de nombreuses idées préconçues sur la solitude. L’une d’entre elle est que les personnes seules se trouvent toujours dans des lieux isolés. Paradoxalement à ce que l’on pourrait penser c’est dans les villes les plus peuplées comme celles de Chambéry, Albertville ou Aix-les-Bains en Savoie ou Belley, Ambérieu-en-Bugey ou encore Bourg-en-Bresse dans l’Ain que l’on trouve le plus grand nombre de personnes célibataires. Bien que les technologies actuelles permettent de rencontrer facilement l’être aimé, encore faut-il que cet amour puisse durer… Comme le disait Jean Amadou « Au contraire de l’amour qui peut naître instantanément, la complicité met longtemps à mûrir. » Dans l’optique de rencontrer son partenaire de vie, mettre son destin amoureux entre les mains d’une agence de rencontres reste la solution la mieux adaptée.

 

(8452 lectures)

Incoming search terms:

  • lhomme ne peut pas vivre seul
  • pourquoi l\homme s\isole
  • vivre sans faire l\amour
  • pourquoi rester sans amour
  • l\homme ne peut pas vivre seul
  • peut on vivre seul
  • lhomme vivre seul
  • vivre seul et heureux c\est possible
  • faire l\amour tout seule pour homme
  • ne pas rester seul

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *